CLIMATISATION RÉVERSIBLE

 

Le climatiseur réversible combine en lui deux fonctions : climatisation et chauffage. En été, l’appareil prélève de la chaleur dans la pièce et l’évacue à l’extérieur pour renvoyer de l’air froid à l’intérieur. En hiver, le cycle est inversé : le système capte des calories présentes à l’extérieur pour introduire de l’air chaud à l’intérieur. Le système de climatisation réversible peut être unitaire (monobloc ou split-système), destiné à rafraîchir ou chauffer une seule pièce, ou centralisé (multi-split ou pompe à chaleur réversible) pour plusieurs pièces voire un logement entier.

La clim réversible présente plusieurs avantages :

  • Elle permet un gain de place non négligeable : une seule installation au lieu de deux diminue l’espace occupé ;
  • Elle assure un bon confort thermique, en produisant du froid en été et du chaud en hiver ;
  • Elle filtre et assainit l’air en retenant poussière, pollen et acariens ;
  • Enfin, elle est économique et donc écologique : en moyenne, 1kWh d’énergie consommé lui permet de produire 3kWh de chaleur.

Bon à savoir : Pour le mode chaud, on mesure les performances d’une climatisation réversible ainsi que d’une pompe à chaleur grâce au SCOP (coefficient de performance saisonnier). Affiché sur la nouvelle étiquette énergétique, le SCOP peut s’avérer très utile lors de l’achat d’une climatisation réversible pour comparer les performances de différents appareils. Le meilleur SCOP (A+++) est supérieur à 5,1 ce qui signifie que, sur la saison de chauffe, pour 1 kWh d’énergie consommé l’appareil produit en moyenne plus de 5,1 kWh de chaleur. Et le SCOP le plus bas (A ou A+ selon le fluide frigorigène, les appareils moins performants n’ayant pas le droit d’être commercialisés depuis 2014) se situe entre 3,4 et 4. Un audit thermique pourra vous aider à choisir le climatiseur réversible le plus adapté à votre logement et à votre climat.